1989, la vague Grunge n’a pas encore déferlée sur le monde. C’est cette année-là que WITNESS est fondé au Mans, sur les cendres d’un projet précédent : BLUE BIRD. La musique du groupe est plutôt orientée Rock et Hard Rock, inspiré des années 70. Le line-up est alors composé de Cyril au chant, Bob à la batterie, Paco et Manu échangeant basse et guitare suivant les morceaux. Le groupe participe à quelques petits concerts et tremplins. Finalement, Paco passe définitivement à la guitare, tandis que Manu devient officiellement bassiste en titre. Le groupe étend son répertoire et joue de plus en plus souvent dans sa région d’origine : la Sarthe, mais aussi en Bretagne. Il participe à des festivals et ouvre pour CALVIN RUSSEL.

Vers 1992, les choses s’accélèrent : le groupe empile les dates (72 concerts dans l’année !), enregistre une cassette démo : « First Shoot », totalement DIY et sa musique devient nettement Hard Rock. L’année suivante, WITNESS est sur la route et joue dans des villes de plus en plus éloignées de sa région d’origine, ouvrant pour des groupes de rock alternatif et participant à des festivals.

En 1994, le groupe enregistre un CD 5 titres éponyme à l’inspiration plus sombre, joue devant 15000 personnes lors du festival des 24 Heures du Mans Moto et écume les festivals.Puis le groupe évolue vers un son plus Grunge, et enregistre, à nouveau en DIY, une cassette démo 8 titres : « Smooth », qui sera suivie en 1996 par l’enregistrement du CD du même nom, mais riche de 15 morceaux, sorti sur le label Move On Prod. C’est peu après que Gilles, qui était déjà intervenu à la guitare sur certains enregistrements, rejoint le groupe à plein temps. C’est ce line-up à cinq qui joue aux Transmusicales de Rennes la même année, ainsi qu’à d’autres concerts et festivals.

En 1997, le groupe se produit en unplugged dans des bars et show-cases, formule qu’on retrouve sur le mini album « Elec-oustic ». Dès janvier 1998, WITNESS rentre en studio pour enregistrer « Grimace », un album résolument électrique qui voit de nombreux musiciens invités participer à la richesse du résultat. Malheureusement, Bob se blesse grièvement au mois de mai. C’est Dennis qui le remplace quelques temps, avant de céder la place à Yann, familier du groupe, puisqu’il avait déjà assuré des parties de percussions sur « Grimace ». Bruno, qui joue du clavier sur l’album, apparaît en live avec eux et participera à certains enregistrements ultérieurs du groupe.

En 1999, Bob reprend sa place dans le groupe, malgré les pénibles séquelles de son accident. C’est dans son home-studio que le groupe enregistre quelques maquettes en prévision d’un nouvel album. Le groupe fait des concerts, mais Bob, handicapé par les suites de ses fractures, a du mal à supporter l’intensité prolongée des sets et quitte le groupe au printemps 2000, à nouveau remplacé par Yann.Peu après, le groupe sort une démo 4 titres. Les enregistrements pour le nouvel album, réalisés au MASTER STUDIO par Thierry Chassang, déjà responsable de « Grimace », s’échelonneront ensuite à partit de l’été 2000 et se poursuivront en 2001. La même année,le groupe sortira une nouvelle démo 3 titres. WITNESS ouvre pour POPA CHUBBY aux 24 Heures du Mans Moto, puis donne sont dernier concert en septembre avant de se séparer définitivement deux mois après.

En 2008, sept ans après la séparation du groupe, le label CHABANE’S RECORDS édite « We Were Born To Destroy » un double album tribute, riche de 40 groupes issus de différents pays.

Septembre 2018 voit une nouvelle actualité pour WITNESS! Après avoir appris qu’un Live avait été enregistré 17 ans auparavant, le label BITUME sort le live « 24H Live » enregistré le 14 Avril 2001 au 24 heures du Mans Moto.

Malgré un grand succès et de nombreux fans, le groupe n’est que peu apparu dans les media, mis à part quelques articles élogieux dans la presse rock et une apparition sur une télévision locale. Evoluant de festivals gigantesques en clubs intimistes, d’albums à la production haut de gamme en démo DIY, WITNESS a tracé son propre itinéraire, fidèle à sa musique, avec une énergie et un charisme jamais démentis.

Composition du groupe
Cyril Mercier – chant
Paco – guitare
Gilles Laurent – guitare
Emmanuel Berthault – basse, chœur
Yann Kadachi – batterie

Bulging Eyes – Extrait de l’album : 24H Live
I’m Gonna Shoot Myself – Extrait de l’album : 24H Live

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp