On imagine bien Malzingue (ex Dandy, Clermont-Ferrand) dans un troquet de quartier, qui, quand ils ne poussent pas la chansonnette au fond du bistrot, viennent au zinc, trinquer de doux nectars et puiser leur inspiration auprès des vrais gens, de ceux qui ne trichent pas. On les voit bien également discuter des luttes à mener en ne renonçant jamais à résister.

Après une irruption volcanique dans le milieu de la chanson, Malzingue a choisi de muscler son jeu de guitares et d’arrangements avec l’arrivée de son directeur artistique et arrangeur, Spi (OTH, les naufragés). Le travail d’arrangements plus rock and roll s’est traduit par une meilleure efficacité rythmique et mélodique. Par ailleurs, une attention particulière a été portée sur les textes pour les rendre à la fois plus poétiques et engagés. On trouvera également dans cet album des histoires de vie, de bistrots (le nom du groupe n’est pas un hasard) bref des moments plus sereins quand comme un volcan s’éteint pour mieux ressurgir ensuite. On y entendra également un beau duo entre le chanteur de Malzingue et Spi.

Composition du groupe
Laurent Raynal : Guitare et chant
Damien Chabanal : Batterie et textes
Richard Louis : Basse
Philippe Tourlonias : Cuivres
François Fabre : Accordéon

Fils de Gaucho – Extrait de l’album : Pour être en paix avec moi-même
200 ans d’hypocrisie – Extrait de l’album : Pour être en paix avec moi-même
Les piliers de comptoir – Extrait de l’album : Pour être en paix avec moi-même

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp