Proches du punk rock engagé des Saints, Clash, Stiff Little Fingers ou Ramones, ils trouvent aussi chez Gainsbourg et surtout chez Nougaro (dont ils reprendront le titre « Quatre boules de cuir »), quelques affinités francophones.

Parfum de femme chantait en français, mais était un des rares groupes de l’époque à posséder dans leur répertoire des textes originaux en espagnol.

Parfum de femmes était parfois redouté pour le mauvais caractère de certains de ses membres, on les aurait volontiers imaginés rôdant en scooter dans les faubourg de Naples dans les années 60, à la recherche d’une bagarre avec une bande rivale…

En fait, ils se sentaient juste en rébellion contre la société ambiante et contre Bordeaux ville Bourgeoise. Opposés aux Stagiaires, dans le cadre d’une discussion sur l’engagement Rock’n’roll, pendant l’émission d’Antenne 2,  Les Enfants du Rock, ceux-ci défendaient alors la force d’être unis dans le même clan et clamaient les valeurs du rock comme raison de vivre.

S’étant donné les moyens d’une réelle autonomie (sono et camion), P de F enchaînera plus de 200 concerts dans tout l’hexagone, ce qui en fait l’un des groupes Bordelais les plus marquants et actifs de la première moitié des années 80.

Leurs concerts furent souvent animés : Parfum de Femme avait des fans prêts à se lâcher… Outre sa participation aux festivals Boulevard du rock, le groupe se fait remarquer lors de tonitruantes premières parties : Johnny Thunders, Lords of the new church, Oberkampf, La sourie déglinguée…

Jusqu’au split du groupe en 87, P de F a enregistré de nombreuses maquettes,  coté gravure, hormis leur 45 tours, sorti sur le label parisien Surfing bird, ils participeront aux compilations Les héros du peuple sont immortels et Bordeaux rock 77/87.

A la dissolution de Parfum de femme, c’est une époque historique du rock’n’roll bordelais qui part en lambeaux… 

 

 Denis Fouquet

Chaleur de l’ennui (inédit) – Extrait de l’album : L’album 83/86
El Diablo (inédit) – Extrait de l’album : L’album 83/86
Le rouge est sa couleur (inédit) – Extrait de l’album : L’album 83/86

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp