Styles : Variété Expérimentale – Post-variété

Sangue est un projet de post-variété initié par le musicien et danseur Pierre Mourles.

Pendant plusieurs années, il a conté en solitaire les surprises d’une humanité menacée, démantelée méthodiquement par la rigueur et la rationalité du monde qui s’installe en et autour de nous.

Sangue offre à son public une hybridation folk et électronique. Accompagné de son accordéon, il superpose les thèmes et les sons électroacoustiques obtenus par l’enregistrement du fracas de taules, la collision de deux rochers ou de billes qui éclatent. Son passé de danseur contemporain peut alors surgir lorsque la vibration est à son comble.

Jongleur de sons et de mots, il a accompagné de nombreux publics, d’abord en Occitanie, terre de naissance, puis en région parisienne.

Après un EP autoproduit (2011), la rencontre, en 2015, avec les studios Potar Hurlant et le réalisateur Laurent Gatignol (Bernards Lavilliers, Air, Gaetan Roussel, Justice) sera déterminante. L’album « A Vendre » (2016) révèle toute la palette du projet entre musique électronique et chanson. Une série d’accompagnements (Zebrock, Mégaphone Tour, Ville de Paris, Arcadi..) et de concerts permettent des expériences scéniques plus importantes en festival et salles de musiques actuelles.

Le désir de raconter ensemble et la collaboration avec le batteur Timothée Guiffan en 2016, mue le solo en duo et initie un large projet live mêlant danse, vidéo et musique. Fort de cette expérience, l’enjeu collectif s’impose encore un peu plus. En 2017 Nicklaus Rohrbach rejoint le projet : batterie, claviers, accordéon et chant à plusieurs voix redéfinissent le son de SANGUE et génèrent une émulation forte qui aboutit rapidement à la co-composition d’une dizaine de morceaux.

Etre ensemble, construire ensemble, jouer ensemble. Cet élan artistique devient alors une maison pour l’infini pour leur prochain album « Empeureur ».

On a pu voir et entendre Sangue à la Maroquinerie, à la Fête de l’Humanité, aux Nuits de Nacres à Tulles, au Grand soufflet à Rennes, au Café de la danse (etc…) et de nombreux lieux associatifs et militants.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp