Alexandre Charles écrit et chante des chansons qui coulent de source. Des chansons fleuve où se jettent de multiples affluents et influences. Au bout l’immensité d’un océan où ces chansons tanguent à la surface comme des bouteilles à la mer. Prêtes à être recueillies par un navire d’auditeurs aux pavillons dressés ou espérant s’échouer sur une plage de grande écoute. Comme les pierres d’un mur ancien qui dévoile ses origines, sa roche mère, les mots s’imbriquent entre eux pour dévoiler ce qui est enfoui au plus profond de soi. Un lieu, une lumière, des sensations, un terroir émotionnel.

Le goût de la chansons il le doit à la bienveillance de son grand père qui lui transmit son amour des mots, des poètes et des chansonniers : Claude Nougaro, Charles Trenet, Georges Brassens, Léo Ferré, Jacques Prévert, Arthur Rimbaud. En découlent des publications dans diverses revues littéraires, dans la presse ainsi que des prix à des concours de poésie. Pour se donner confiance, et se dire qu’on peut aussi écrire pour être lu et entendu.

S’ensuivent des études musicales et théâtrales, des concerts avec des formations Rock sur Bordeaux. Saxophoniste, chanteur et guitariste, Alexandre Charles retourne à ses premiers amours, la chanson française où la musique est au service de la langue.

Chant guitare : Alexandre Charles
Basse : Nirina Ralambohavana
Batterie : Fernando Bonat

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp